L'e-business

La notion d'e-business recouvre les différentes applications possibles de l'informatique faisant appel aux technologies de l'information et de la communication (TIC) pour qu'une entreprise telle qu'une PME:

  • traite de façon efficace ses relations avec des organisations externes ou des particuliers,
  • développe de nouvelles opportunités d'affaires.

Les technologies utilisées sont principalement celles de l'internet et des serveurs Web. 

 

La gestion moderne des entreprises repose sur deux piliers:

  • la gestion orientée client (customer driven management)
  • le recours aux Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) et aux Systèmes d'Information (SI) construits à l'aide des TIC.

Ces deux piliers sont les moteurs de l'expansion de l'e-business.

Tout développement d'application e-business doit générer une création de valeur nette pour l'entreprise, pour ses clients et pour ses partenaires.

Pour l'entreprise: augmenter ses revenus et/ou diminuer ses coûts via:

  • l'ouverture à de nouveaux marchés;
  • l'amélioration de la qualité des produits et services;
  • l'amélioration de l'image de marque;
  • le développement de nouvelles activités;
  • la rationalisation des procédures.

Pour l'entreprise: augmenter la satisfaction et la motivation du personnel par:

  • une organisation du travail plus souple;
  • une perception accrue du travail de groupe;
  • le développement du sens de l'initiative;
  • l'augmentation des connaissances et des compétences;
  • etc.

Pour ses clients par les perspectives liées:

  • à la baisse des prix (gains de poductivité);
  • à la qualité/fiabilité des produits et services;
  • au renforcement de l'offre;
  • à l'amélioration du service après-vente;
  • etc.

Pour ses partenaires (fournisseurs, sous-traitants, partenaires financiers, etc.) par:

  • la rationalisation des procédures;
  • l'anticipation des besoins;
  • le partage de ressources matérielles ou immatérielles;
  • etc.

L’e-business est souvent catégorisé en :

  1. B to C (business to consumer) ou « commerce électronique »  désigne une relation entre une entreprise et le grand public (particuliers). Il s'agit donc de ce que l'on appelle le commerce électronique, dont la définition ne se limite pas à l'acte de vente, mais couvre tous les échanges qu'une entreprise peut avoir avec ses clients, de la demande de devis au service après-vente
  2. B to B (business to business) désigne une relation commerciale d'entreprise à entreprise basée sur l'utilisation d'un support numérique pour les échanges d'information.
  3. B to A (business to administration)  désigne une relation entre une entreprise et le secteur public (administration fiscale, etc.) s’appuyant sur des mécanismes d’échange numériques 
  4. B to E (business to employees) désigne la mise à disposition de formulaires pour la gestion de leur carrière, de leurs congés ou de leur relation avec le comité d'entreprise.

Business to Customer (B to C)

Le business to consumer (B to C) ou e-commerce au sens strict concerne l'utilisation de supports électroniques pour tout ou partie des relations commerciales entre une entreprise et les particuliers:

  • publicité,
  • présentation de catalogue,
  • service d'information interactif,
  • commande en ligne,
  • distribution,
  • service après-vente.
  • Devis en ligne 
  • Simulation, étude du besoin, conseil interactif 
  • Réservation, prise de rendez-vous 

Avantages potentiels pour le client : 

  • Personnalisation du produit 
  • Facilité de choix, étendue du catalogue 
  • Confidentialité, détail de l’information 
  • Livraison immédiate (biens/services digitaux) ou rapide

Implique : 

  • Gestion soignée de la logistique 
  • Gestion des paiements en ligne

Le Business to Business (B to B)

Le Business to Business (B to B) concerne l'utilisation de supports électroniques pour tout ou partie des échanges d'information d'une entreprise avec d'autres entreprises: fournisseurs, sous-traitants, clients, prestataires de services, organismes financiers, etc.

 
De l'échange à l'intégration
Dans une perspective de maîtrise des coûts et de gestion de la qualité du service aux clients de l'entreprise, le Business to Business tend, en outre, à utiliser les technologies de la communication, en particulier les technologies Internet pour:

intégrer les échanges externes, par exemple:

  • Intégration des flux financiers avec les banques
  • intégrer la gestion des prospects, le suivi des clients et le service après-vente;
  • Un pas plus loin dans l’intégration avec des partenaires « sous-traitants »
  • intégrer les échanges externes avec les échanges internes d'information. 
  • Intégration du flux : besoin > commande > accusé de réception > notification de livraison > facturation > paiement = Ventes / Achats / Facturation / payement en ligne 
  • intégration de la gestion des approvisionnements, de la planification de la production, de la planification des livraisons et de la gestion des commandes clients.

Perpectives :

  • Réductions des coûts / délais / erreurs
  • Conquérir de nouveaux marchés 
  • Personnaliser le produit / le service 
  • Réorganiser l’entreprise de façon plus performante

Nos solutions

Espace de dialogue

  • Forum de discussion
  • Blog / articles 
  • Annonces / Nouvelles
  • Formulaire de contact

Partage d'information

  • Textes, wiki
  • Documents
  • Catalogue des produits et services

Vente

  • Demande d'information (leads)
  • publicité
  • devis en ligne
  • commande en ligne
  • vente en ligne

Après-vente

  • réservation, prise de rendez-vous
  • service après vente

Nos réalisations

A propos

Satrabel c'est Internet accessible à tous à un prix abordable et simple d'utilisation

Notre mission est de fournir des services de création de sites internet et de web marketing accessibles aux indépendants et PME.

Partenaires
Contactez-nous

Tel : 010 45 90 11
GSM : 0496 16 41 53

Email : info@satrabel.be
Louvain-la-Neuve, Belgique